En avril 1875, lui est octroyé un brevet pour son télégraphe multiple. Mais ce n'est qu'en mars 1876 que le Bureau des Brevets des Etat-Unis lui octroit le brevet 174,465 sur " la méthode, et l'appareil, pour transmettre la voix ou autres sons par télégraphe… en causant des ondulations électriques, similaires aux vibrations de l'air accompagnant le son vocal ou autres sons ".

Durant l'année 1877, à l'issue de multiples démonstration auprès du grand public et des instances financières, il réussit à collecter les fonds nécessaires à la création de la Compagnie du Téléphone Bell.

Collaborant à de nombreux projets dans le domaine des communications (invention du photophone), de la santé (invention de l'audiomètre et du pendule à induction), de le science (invention du cylindre enregistreur en cire), il crée également le journal Science en 1883 et devient cofondateur de la National Geographic Society en 1988.

Passionné d'aéronautique, il étudie les cerfs-volants géants jusqu'en 1907, puis co-invente les ailerons et le train d'atterrisage à trois roues avec l'aviateur américain Glenn Hammond Curtiss. Nous lui devons également l'invention de l'hydroptère.

Reconverti vers les ecpériences sur la sélection, Alexandre Grapham Bell publiera en 1918 l'ouvrage Durée de vie et conditions associées à la longévité.

Alexandre Graham Bell décèdera en 1922 à Baddeck, Canada.