Dès 1971, une application avait été développée sur le système TENEX afin fr permettre aux utilisateurs d'un même ordinateur de s'échanger des messages. Raymond Tomlinson décide alors d'adjoindre à cette application nommée SNDMSG le code de son application CPYNET, il est résultera le premier logiciel permettant l'échange de messages entre utilisateurs de différentes machines du réseau ARPANET.

Lorsqu'en 1982 est publiée la RFC 821 (décrivant le protocole d'échange des messages, Simple Mail Transfer Protocol), le terme e-mail (ou email) (pour courrier électronique) n'est pas encore cité. Il est seulement faire référence au mail (courrier en anglais) et ses messages.

Beaucoup d'historiens considèrent que le courrier électronique est né bien plus tôt, peut-être avant 1966, au sein du projet SAGE (Semi-Automatic Ground Environment), projet de système automatisé de contrôle, de suivi et d'interception des bombardiers ennemis, utilisé par le NORAD. Mais l'extension rapide du réseau ARPANET et son succés grandissant ont popularisé le système d'échange de messages développé par Raymond Tomlinson.

L'une des innovations apportée en 1971 par le système de Raymond Tomlinson est sans aucun doute l'introduction du signe @ pour séparer le nom de l'utilisateur de celui de la machine destinataires, cette notation étant encore utilisée de nos jours. Il est également à noter qu'il n'existe aucun document décrit comme premier courrier électronique envoyé, Raymond Tomlinson l'ayant qualifé d'insignifiant, quelque chose comme QWERTYUIOP .