Le permier service de consultation de messagerie électronique via le web vient de naitre et s'appelle HoTMaiL. Les premières utilisations du nom font clairement ressortir en majuscules les lettre H,T,M et L en hommage au langage HTML, utilisé pour écrire le contenu d'une page web.

Dès son lancement, le service est gratuit et les revenus de la société Hotmail sont obtenus par l'affichage de bandeaux publicitaires sur le site web. Malgré les 300.000 dollars investis dans le capital par la société Draper Fisher Ventures, les revenus publicitaires sont vitaux. C'est ainsi que Hotmail est le premier service à intégrer des messages publicitaires de manière automatique à la fin de chaque message électronique envoyé.

Le succès du service est immédiat :

  • Décembre 1996 : plus de 1 million d'utilisateurs actifs
  • Décembre 1997 : 8,5 millions d'utilisateurs actifs
  • Février 1999 : 30 millions d'utilisateurs actifs


Une telle audience ne laisse pas indifférente la société Microsoft qui est à la recherche d'une plate-forme de service intégrée. Le 30 décembre 1997, Hotmail est rachetée par Microsoft contre la somme de 400 millions de dollars.

Rebaptisée peu après le rachat par Microsoft, Hotmail devient MSN Hotmail, puis Windows Live Hotmail en 2007. Les nostalgiques peuvent néanmoins encore accèder à ce service via l'adresse historique : http://www.hotmail.com/.

A l'origine, la plate-forme Hotmail était composée de serveurs sous systèmes FreeBSD et Solaris. Dès l'acquisition de la société Hotmail, Microsoft annonça la migration des serveurs sous le système Windows 2000 et officialisa la fin de celle-ci en juin 2001.

Malheureusement, quelques jours plus tard, Microsoft dût se résoudre à admettre que certains services de la plate-forme - DNS notamment - n'avait pas été migrés depuis FreeBSD. Ce fut le dernier sursaut libre de la plate-forme. De nos jours, tous les serveurs utilisent le système Microsoft Windows 2003.

Le service Hotmail fit aussi la une des médias en 2001 lorsqu'il fut compromis par des pirates informatiques. Ces derniers mirent à jour une faille permettant à un utilisateur - connecté à la plate-forme Hotmail - de lire les messages contenus dans les autres boîtes aux lettres. La simplicité de l'attaque étant inversement proportionnelle à sa criticité, de très nombreux médias s'emparèrent de l'affaire et publièrent les détails de la manipulation. La plate-forme fut corrigée quelques semaines plus tard, mais du 7 au 31 août 2001, le service Hotmail fut synonyme de webmail ouvert à tous les vents.

Loin du simple Webmail imaginé par Jack Smith et Sabeer Bhatia, le service est aujourd'hui fortement concurrencé par Google, Yahoo! et autres fournisseurs à travers le monde. Le service fournit aujourd'hui 5 Go de capacité de stockage, le support de technologies comme Ajax, et s'intègre avec les autres services de Microsoft Live : Windows Live Messenger, Spaces, Calendar et Contacts.

Fin 2008, le nombre total d'utilisateurs était estimé à 270 millions et le service supporte 35 langues différentes.