Histoire d'Internet

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 31 décembre 2009

Histoire d'Internet

Timeline.gif

  • Chronologie globale
  • Documents historiques
  • A venir: les newsgroups, le protocole UUCP, Craig's List, Amazon, eBay, Facebook, Youtube, ...
  • A venir: RSS, Javascript, Google, Wikipedia, AOL, UUNet, le spam, ... et bien d'autres secrets ...

dimanche 23 août 2009

2007 - Rétrospective Sites Web

Video.jpg Une retrospective amusante réalisée en 2007 qui permet de voir ou de revoir les premiers sites web apparus entre 1994 et 1998.

Lire la suite...

mercredi 27 mai 2009

1969 - Arpanet (ARPA Network)

Arpa_Network.jpg A partir de 1940, le département de la Défense américain crée une agence chargée des projets de recherche en matière de défense militaire. Cette agence nommée DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) va être à l'origine de la naissance du réseau prédécesseur d'Internet, mais aussi du programme Transit ancêtre du GPS, ainsi que des programmes d'avions furtifs

Jusqu'alors, les communications informatiques reposaient sur l'utilisation de circuits dédiés, tout comme les communications téléphoniques. L'agence DARPA lance donc en 1966 un projet de réseau informatique reliant certaines universités américaines. Sans objectif particulier d'un point de vue militaire, ce projet devient le réseau ARPA et en 1969 il relie quatre centres :

Lire la suite...

mardi 26 mai 2009

1988 - Ver Morris

NetworkPeer.jpg Né en 1965, Robert Tappan Morris est le fils de Robert Bob Morris, chercheur aux Laboratoires Bell de 1960 à 1986 et spécialiste des questions de cryptographie. Robert Bob Morris contribue aux premières versions du système d'exploitation Unix et est l'auteur du programme crypt utilisé sur ce même système.

En 1988 durant ses études à l'Université de Cornell, Robert Tappan Morris conçoit un programme dans le but de mesurer la taille du réseau Internet. Le programme a pour objectif de s'introduire sur les systèmes Unix reliés au réseau Internet et de se répliquer pour propager son activité.

Lire la suite...

mardi 12 mai 2009

1997 - Peer-to-peer (P2P)

NetworkPeer.jpg Dès sa conception à la fin des années 1960, le réseau ARPANET pose les bases d'un réseau d'interconnexion non hiérarchique et non centralisé. En théorie, la communication entre utilisateurs finaux ne dépend d'aucun élément central et d'aucune liaison point-à-point. Il est donc pas définition possible d'échanger des informations avec n'importe quel ordinateur relié au réseau.

Les premiers échanges de données, via les protocoles telnet ou ftp notamment illustrent bien cette idée de connexions non centralisées, inutile de se référencer auprès d'un serveur central pour communiquer entre utilisateurs. La réalité est un peu plus contrastée puisque pour beaucoup de protocoles IP, un modèle client-serveur est nécessaire : un serveur héberge les données et des clients s'y connecte pour les lire ou les modifier.

Lire la suite...

lundi 11 mai 2009

1996 - Hotmail

Hotmail.jpg En 1995, deux anciens collègues de la société Apple, Jack Smith et Sabeer Bhatia ont l'idée d'un service web permettant la consultation d'emails depuis n'importe quel ordinateur connecté au réseau Internet. L'intégration au web d'un tel service est également dû à la volonté de pouvoir contourner les firewalls d'entreprise qui autorisent les flux HTTP(S) mais pas forcèment les flux POP3/IMAP.

Sabeer Bhatia parvient à convaincre Jack Smith de fonder une société pour exploiter leur idée. C'est chose faite le 4 juillet 1996 avec le lancement commercial du service HoTMaiL. La date choisie est celle de la commémoration de l'indépendance Américaine, symbole pour eux de la liberté qu'apporte ce service aux utilisateurs.

Lire la suite...

mercredi 29 avril 2009

1995 - Altavista

Altavista.jpg Au printemps 1995, la société Digital Equipment Corporation met au point le système Alpha 8400 TurboLaser dont les performances permettent notamment une rapidité accrue des logiciels de bases de données. La société commande alors à l'un de ces laboratoires de recherche un projet capable de stocker tous les mots de chaque page web présente sur le réseau Internet et de restituer l'information via un moteur de recherche.

Parmi l'équipe de chercheurs se trouvent Louis Monier et Michael Burrows. Louis Monier, né en 1956, docteur en mathématique et en informatique de l'Université d'Orsay à Paris a notamment travaillé à l'Université Carnegie Mellon, au Xerox PARC avant de rejoindre les laboratoires DEC. Michael Burrows, diplôme en informatique et l'University College de Londres et de l'Université de Cambridge est notamment le créateur de la transformée de Burrows-Wheeler.

Lire la suite...

lundi 27 avril 2009

2009 - Rétrospective Arpanet

Video.jpg Le professeur Leonard Kleinrock, pionnier de l'Internet à l'UCLA (University of California, Los Angeles), présente l'architecture de connexion des premières machines au sein du réseau ARPANET en septembre 1969 et le premier envoi de données en octobre 1969.

Lire la suite...

mercredi 15 avril 2009

1988 - xDSL

Network.jpg En 1983, une action anti-trust contre l'American Telephone and Telegraph conduit au démantelement du consortium réunissant les compagnies régionales Bell appelées aussi Baby Bells. Il en résulte la création de la société AT&T qui récupère les laboratoires Bell mais souhaite se doter d'un centre de Recherche & Développement. L'entité Bellcore (Bell Communications Research) est ainsi crée en 1984.

Plus d'un siècle après l'invention du téléphone par Alexandre Bell, les communications s'échangent toujours par le biais des fils en cuivre qui tissent le réseau téléphonique. En outre, l'utilisation croissante du réseau à des fins informatiques requiert des échanges beaucoup plus volumineux. Fin des années 1980, les équipes Bellcore étudient donc la possibilité d'augmenter le débit des communications (augmentation du volume et de la vitesse).

Lire la suite...

mercredi 8 avril 2009

1994 - Yahoo!

Yahoo.jpg Nés respectivement en 1966 et 1968, David Filo et Jerry Yang sont diplômés de l'Université de Stanford. Durant leurs études, en avril 1994, les deux étudiants mettent au point Filo Server Program (un serveur de pages dynamiques écrit en langage C) et le site web Jerry's Guide to the World wide Web (un annuaire de sites web). L'ensemble sera nommé Yahoo!, acronyme de Yet Another Hierarchical Officious Oracle (que l'on peut traduire par Encore un Oracle Hiérarchique Officieux). Le site est alors accessible à l'adresse http://akebono.stanford.edu/yahoo.

Fin 1994, le succès du site est déjà au rendez-vous et totalise plus d'un million de hits. Réalisant le potentiel de leur site, David Filo et Jerry Yang fondent en avril 1995 la société Yahoo!, qui s'installe dans la ville de Sunnyvale en Californie. Les premières levées de fond leur permettent d'obtenir un capital de 3 milllions de dollars.

Lire la suite...

1994 - FAI Français

Modem.jpg Le début des années 1990 marque l'arrivée en France des premières interconnexions au réseau mondial Internet, mais il ne concerne dans un premier temps qu'un nombre limité d'utilisateurs qui sont pour la plupart cantonnés aux milieux universitaires et professionnels (via le fournisseur d'accès professionnel Oléane). Il faudra attendre 1994 pour voir apparaître les premiers FAI (Fournisseurs d'Accès Internet) en France. Pourtant, dès 1992, deux jeunes sociétés informatiques interconnectent leur réseau et mettent à disposition des utilisateurs des passerelles (téléphoniques et minitel) permettant l'utilisation du courrier électronique et des newsgroups notamment.

Ces deux jeunes organisations que sont French Data Network et Altern sont rapidement imitées et les premiers services de fourniture d'accès à Internet sont lancée en juin 1994 par les sociétés FranceNet et WorldNet. Feront alors leur apparition durant les mois qui suivent des FAI suivants : Calvacom, Club Internet, Internet-Way, Imaginet, Wanadoo et AOL.

Lire la suite...

lundi 6 avril 2009

1984 - Cisco

Cisco.jpg Leonard Bosack, diplômé de Wharton School, Université de Pennsylvanie, en 1973, débute sa carrière chez DEC (Digital Equipment Corporation. En 1979 il rejoint l'Université de Stanford où il rencontre Sandra Lerner, future diplômée en statistiques et informatique, qui devient sa femme en 1980. La légende mentionne que Leonard Bosack et Sandra Lerner, tous deux responsables d'un département d'informatique de l'Université, travaillaient à deux extrémités du campus et souhaitaient mettre en place un processus de communications direct entre leurs deux ordinateurs.

Lassés de s'envoyer des emails au travers du réseau local de l'Université, ils décidérent avec l'aide de deux autres chercheurs de développer une version améliorée de IMP (Interface Message Processor). Cette version devait permettre à leurs machines (deux ordinateurs SU-SCORE et SU-GSB munis du système TOPS-20) de dialoguer en direct via le réseau local. Pour cela, ils mirent au point leur routeur en s'appuyant sur les travaux de William Yeager.

Lire la suite...

vendredi 3 avril 2009

1991 - Webcam

Webcam.jpg En 1991, alors que le web n'en était encore qu'à ses premiers pas, une quinzaine de chercheurs du Laboratoire Informatique de l'Université de Cambridge travaillent sur les réseaux ATM (Asynchronous Transfer Mode) au sein d'une salle nommée Trojan Room. Dans le couloir extérieur menant à cette salle se trouve une machine à café qu'utilisent les chercheurs. Elle est également partagée par d'autres chercheurs situés dans les autres salles du batiment, qui sont souvent agacés de voir la cafetière vide quand il arrivent pour prendre leur café.

Paul Jardetzky et Quentin Stafford-Fraser, tous deux chercheurs du laboratoire, remarquent alors que l'une des machines de la salle Trojan Room dispose d'un composant de traitement vidéo et n'est pas utilisée. A l'aide de quelques câbles enfouis dans le plancher, ils relient cette machine à une caméra vidéo placée à côté de la cafétière. Paul Jardetzky développe alors un logiciel serveur capable de recevoir les images (au rythme de 3 images par minute), et Quentin Stafford-Fraser développe le logiciel client permettant de récupérer depuis le serveur les images (128 pixels par 128 pixels) de la cafetière sur son écran. En une journée, le logiciel XCoffee vient de naitre.

Lire la suite...

jeudi 2 avril 2009

1981 - ICMP (Internet Control Message)

Network.jpg Dès septembre 1981, Jon Postel publie le document RFC792 relatif au protocole ICMP (Internet Control Message Protocol. Intercalé entre les documents RFC791 (Internet Protocol) et RFC793 (Transmission Control Protocol), il pose les bases d'un protocole destinée au contrôle des échanges de paquets en mode commuté. Initialement, les routeurs utilisaient le protocole GGP (Gateway to Gateway Protcol) pour contrôler les flux de données transmis. Jon Postel souhaita alors implémenter un protocole de contrôle plus simple et intégré directement au coeur du protocole IP.

Agissant comme un protocole de niveau supérieur, ICMP est pourtant intégré au protocole IP. Les messages ICMP sont utilisés par les équipements pour la notification de tout erreur relatives à la gestion des flux de données. Par ailleurs, le protocole n'est pas sûr et ne garantit ni l'émission des messages, ni leur réception. L'implémentation de mécanismes garantissant les communications doit toujours être confiée aux protocoles des couches su périeures, tels que TCP.

Lire la suite...

mardi 31 mars 2009

1994 - Netscape

Netscape.jpg Né en 1971 aux Etats-Unis, Marc Andreessen est diplômé de l'Université de l'Illinois. Après un bref passage chez IBM, il travaille au célèbre NCSA, Centre de Recherche et d'Exploitation des Superordinateurs de l'Université, où il est rencontre Tim Berners Lee et Eric Bina. Avec ce dernier, il débute les travaux de conception et de développement du navigateur web Mosaic durant la fin de l'année 1992. En 1993, son diplôme en poche, Marc Andreessen part travailler en Californie et fait connaissance de James Clark, fondateur de la toute jeune société Silicon Graphics.

James Clark propose alors à Marc Andreessen de s'associer pour fonder en avril 1994 la société Electric Media, renommée en mai Mosaic Communications Corporation. La société embauche rapidement des membres des équipes de Silicon Graphics et du projet NCSA Mosaic et Marc Andreessen devient Vice-Président de la Direction Technique. Son équipe sort le 9 septembre la version béta Mosaic Netscape 0.4 et la première version stable du navigateur commercial voit le jour le 13 octobre 1994 : il s'agit de Mosaic Netscape 0.9 qui supporte l'ensemble des éléments HTML version 2.

Lire la suite...

1994 - Rétrospective Marketing

Video.jpg Le 4 novembre 1994, se tient à San Francisco la première Conférence Marketing Internet organisée par Ken McCarthy. La conférence a pour objectif de démontrer le potentiel commercial du World Wide Web, Ken McCarthy étant l'un des pionniers dans le domain puisqu'il a déjà expérimenté au début des années 1990 la publicité par email et les premiers bandeaux publicitaires pour sites web.

La vidéo de cette conférence nous montre le jeune Marc Andreessen, jeune fondateur à 23 ans de la société Netscape Communications, qui présente sa vision du World Wide Web ainsi que la manière dont ce dernier va changer le monde.

Lire la suite...

lundi 30 mars 2009

1991 - HTTP (Hypertext Transfer Protocol)

NetworkDocument.jpg La date du 6 août 1991 est considérée par beaucoup comme l'annonce officielle et publique du World Wide Web sur le réseau Internet suite à l'annonce par Tim Berners Lee des concepts fondamentaux du web dans un article intitulé Qualifiers on Hypertext links posté dans le groupe de news "alt.hypertext". Cet article fait suite aux développements faits conjointement avec Robert Cailliau fin décembre 1990.

Durant cette période, les deux chercheurs ont en effet développer un ensemble de prototypes logiciels incluant le protocole HTTP, le langage HTML, le navigateur et éditeur de pages Web "WorldWideWeb", le logiciel serveur HTTPD et enfin le site web "http://info.cern.ch/". Le protocole HTTP (Hypertext Transfer Protocol) se situe au niveau de la couche applicative du modèle OSI en s'appuyant sur le protocole TCP, et s'articule autour d'un mode Client-Serveur.

Lire la suite...

jeudi 26 mars 2009

1972 - Rétrospective Arpanet

Video.jpg Voici un documentaire en Super 8 sur le projet ARPANET tourné en 1972 et produit par Steven King. Son titre original est Computer Networks: The Heralds of Resource Sharing que l'on pourrait traduire par Réseaux informtique : les messagers du partage de ressources.

Le documentaire donne la parole à des noms importants du projet ARPANET :

Lire la suite...

mercredi 25 mars 2009

2007 - Rétrospective France

Video.jpg Voici deux documentaires diffusés sur la chaine 13ème Rue en juin 2007.

Quand Internet fait des bulles est un documentaire inédit de Benjamin Rassat qui revient sur la création d'Internet, son évolution irrationnelle, sa croissance incroyable, ses hold-up, son éclatement et sa reconstruction plus rationnelle au travers d'images d'archives et de témoignages des entrepreneurs clefs de l'époque (Caramail, Vivendi, Net2One) qui depuis sont devenus riches ou ont tout perdu.

Les débuts d'Internet font trembler les bases du vieux capitalisme à la Française. L'année 2000 est le point culminant de cette frénésie où les promesses de l'Internet amènent une jeune génération à croire qu'elle peut s'enrichir vite tout en redéfinissant les règles de l'entreprise. Une année où les plus hallucinantes valorisations de sociétés encore naissantes vont créer des centaines de " millionnaires d'un jour ". Certains le devenant quand ils vendent à temps, d'autres passant à côté de la martingale quand la fin de la récréation sonne à l'été 2000 : la " bulle " Internet explose.

Lire la suite...

mardi 24 mars 2009

1992 - NCSA Mosaic

Mosaic.jpg En 1990, le navigateur et éditeur de pages Web WorldWideWeb était livré sous le sapin de Noël de Tim Berners-Lee, suivi en 1991 du navigateur multi-plateforme WWW Line Mode Browser. Cependant, ces clients web restaient rudimentaires et ne répondait qu'à des besoins de prototypage. Seul le navigateur Erwise sorti en avril 1992, premier à intégrer une interface graphique avait été développé en dehors du CERN, à l'Université Technologique d'Helsinski

En novembre 1993, la version 1.0 du locigicel NCSA Mosaic allait révolutionner le petit monde des navigateurs en introduisant le support des icônes, des images, la gestion des marque-pages et une interface graphique beaucoup plus intuitive pour la navigation sur les sites web. Au rythme de 5.000 téléchargements par mois sur le site du NCSA (National Center for Supercomputing Applications), la base installée en 1994 s'établissait à plusieurs milliions d'utilisateurs dans le monde.

Lire la suite...

1989 - Tim Berners Lee

Tim_Berners_Lee.jpg Né à Londres en 1955, Timothy John Berners-Lee est diplômé du Queen's College de l'Université d'Oxford en 1976. Après notamment un début de carrière chez Plessey Telecommunications un équipementier en télécommunication anglais (intégré en 1989 au sein des groupes General Electric et Siemens AG), il travaille six mois en qualité d'ingénieur logiciel consultant au CERN (Centre Européen pour la Recherche Nucléaire).

De 1981 à 1984, Tim Berners-Lee fonde la société Image Computer Systems dont il dirige les équipes techniques, avant de devenir membre du CERN où il travaillera notamment sur les systèmes temps-réel et l'acquisition de données. Durant sa mission précédente au CERN, il a conçu un programme de stockage d'informations, nommé Enquire (traduction: Se renseigner), qui va servir de base à ses prochains développement au sein du CERN.

Lire la suite...

lundi 23 mars 2009

1983 - DNS (Domain Name System)

Network.jpg Avec l'avènement des protocoles TCP/IP, chaque machine du réseau ARPANET se voit attribuer une adresse IPV4 (constituée pour simplifier d'une suite de quatre nombres compris chacun entre 0 et 255). La mémorisation et l'utilisation de ces adresses numériques détermina rapidement la mise en place d'un système de traduction de celles-ci en objets plus compréhensibles par un humain.

Précédemment, les ordinateurs du réseau ARPANET s'échangeaient des fichiers appelés HOSTS.TXT servant à diffuser les correspondances entre des adresses IP numériques (exemple: 10.0.0.1) et leurs noms en chaines alpha-numériques (exemple: machine.site.arpa). Cependant, l'explosion du nombre de machines sur le réseau ARPANET fit apparaitre les limitations d'un tel système basé sur la mise à jour permanente de ces listes de correspondances des adresses.

Lire la suite...

dimanche 22 mars 2009

1981 - NTP (Network Time Protocol)

Clock.jpg En février 1981, David Mills rédige la note IEN173 qui pose les bases d'un protocole de synchronisation des horloges des ordinateurs du réseau DCNET (Réseau de recherche du département informatique de l'Université du Delaware). Suivra rapidement, toujours en avril 1981, la RFC778 (DCNET Internet Clock Service), puis en septembre 1985, la RFC958 (Network Time Protocol).

Dès les années 1980, le besoin d'un mécanisme de synchronisation d'horloge apparait, notamment pour les protocoles de routage. Mais les premières implémentations ne permettent une synchronisation qu'avec une précision d'une centaine de millisecondes. La mise en oeuvre d'un modèle Client-Serveur est nécessaire pour un équipement souhaitant synchroniser son horloge sur un serveur temps.

Lire la suite...

samedi 21 mars 2009

1991 - Gopher

NetworkDocument.jpg Né en 1956, Mark McCahill est diplômé en chimie de l'Université du Minnesota en 1979. Il rejoint rapidement l'équipe de support du centre informatique de l'université, en qualité de développeur sur ordinateur Apple II. Dès 1989, il dirige une équipe de développement en charge du client email POPmail pour Macinstosh.

En 1991, Mark McCahill et son équipe de développeurs mettent au point un protocole nommé Gopher permettant de consulter des ressources distribuées sur le réseau Internet. Ce logiciel est basé sur le concept des menus hypermédias et couplé à un moteur de recherche. Il devient rapidement incontournable sur les systèmes d'informations connectés au réseau Internet. Par la suite, Mark McCahill participera à la création et au développement des standards portant sur les URL (Uniform Resource Locators).

Lire la suite...

vendredi 20 mars 2009

1980 - FTP (File Transfer Protocol)

NetworkDocument.jpg Au commencement, FTP (ou File Transfer Protocol) est l'un des protocoles Internet qui fut le plus utilisé. Il permettait de transférer des données (sous forme de fichiers) d'un ordinateur à l'autre au travers des réseaux implémentant le protocole TCP. Le protocole FTP s'intègre dans la couche application du modèle OSI

Sa naissance est officialisée en juin 1980 par la publication du RFC765 dont l'auteur n'est autre que Jon Postel, l'un des pères de l'Internet.

L'implémentation du protocole FTP nécessite : un serveur FTP et à minima un client FTP (application du mode Client-Serveur). S'appuyant sur la couche TCP/IP, le client initie une connexion au serveur et échange les données sous forme de fichiers à l'aide d'un jeu de commandes pré-définies. Le protocole FTP s'appuye en outre sur deux canaux de transmission, un pour les flux de données et un pour les flux de contrôle.

Lire la suite...

mercredi 18 mars 2009

1980 - UDP (User Datagram Protocol)

Network.jpg Suite logique du protocole TCP, le protocole UDP (User Datagram Protocol) vient compléter la couche de transport en mode non-connecté.

Son auteur est David Reed, né en 1952, informaticien américain, enseignant au MIT. Il publie en août 1980 la RFC768 fut également grandement contributeur dans les projet de développement des protocoles TCP/IP.

Lire la suite...

1974 - TCP-IP

Network.jpg Depuis ses débuts, le réseau ARPANET s'appuyait sur une couche protocolaire de communication appelée Network Control Program. assurant la gestion des flux inter-composants de communications des ordinateurs du réseau. La gestion des couches physiques et réseau était quant à elle confiée aux composants appelés IMPS (Interface Message Processors).

NCP assurait donc la gestion de la couche Transport des données au travers de deux protocoles: AHHP (Arpanet Host-to-Host Protocol) chargé de contrôler les flux de données unidirectionnels entre machines et ICP (Initial Connection Protocol) chargé d'établir une communication bi-directionnelle s'appuyant sur les flux gérés par AHHP. Les applications logicielles s'appuyaient alors sur une interface avec la couche NCP pour dialoguer.

Lire la suite...

lundi 16 mars 2009

1971 - Email (Electronic Mail)

Arobase.jpg Raymond Samuel Tomlinson, né en 1941, est diplomé en ingénierie électrique du RPI (Rensselaer Polytechnic Institute) en 1963 et du MIT (Massachusetts Institute of Technology) en 1965 où il travailla sur les synthétiseurs vocaux hybride analogique/numérique.

En 1967, il rejoint la société BBN (Bolt Beranek and Newman) où il participe au développement du système d'exploitation TENEX utilisé alors au sein du réseau ARPANET. Travaillant sur l'implémentation des protocoles NCP et TELNET, il écrit alors un logiciel de transfert de fichiers nommé CPYNET pour le réseau ARPANET.

Lire la suite...

1974 - Vinton Cerf & Robert Kahn

Vinton_Cerf.jpg Le 5 mai 1974, deux américains, Vinton Gray Cerf (professeur assistant à l'université de Stanford) et Robert Elliott Khan (chargé des études sur l'architecture du réseau ARPANET pour l'agence DARPA) publient leurs recherches sur un protocoles réseau d'échange de paquets. Le protocole TCP/IP vient de naitre.

Vinton Gray Cerf, né le 23 juin 1943, diplômé en mathématiques de l'Université de Stanford et de l'Université UCLA, débute sa carrière chez IBM en qualité d'ingénieur système. Il quiite IBM en 1970 pour retourner à l'Université de Stanford où il travaille au sein du groupe en charge des études sur les réseaux de données en paquets, qui réussira la connexion des deux premiers centres du réseau ARPANET. Il rencontre alors Robert Kahn durant cette période.

Lire la suite...

mercredi 11 mars 2009

1954 - Modulateur-Démodulateur

Modem.jpg A leur début, les communications téléphoniques sont basées sur l'échange de signaux analogiques. Durant les années 1920, les services d'actualités des journaux utilisent des équipements de multiplexage de lignes, mais nous ne parlons encore pas à l'époque de modulation-démodulation de signal.

Plus tard, en septembre 1940, Georges Stibitz, chercheur aux Laboratoires Bell, réussi à faire communiquer un téléscripteur de l'université de Darmouth avec un calculateur de nombres compexes situé à New-York. Nous assistons alors à la première télécommunication au travers du réseau téléphonique. Il faudra néanmoins attendre la fin des années 1950 pour voir apparaitre les premiers équipements de modulation-démodulation, aussi appelés modems.

Lire la suite...

1877 - Téléphone

Bell_Speaking_into_Telephone.jpg Conçu ses débuts dans le but de transporter la voix et d'assurer la conversation à distance de plusieurs personnes, le téléphone est aujourd'hui devenu plus bien qu'un outil de communication.

L'histoire française veut que ce soit en France, dans les années 1850, qu'ait été inventé le téléphone. Malheureusement, la paternité de cette formidable invention fût disputée par de nombreuses personnes :

  • Charles Bourseul, agent du télégraphe français : inventeur du téléphone en 1854
  • Johann Philipp Reis, scientifique allemand : inventeur du téléphone en 1860
  • Antonio Meucci, technicien de théâtre italien : inventeur du téléphone en 1849
  • Alexandre Graham Bell, scientifique américain : inventeur du téléphone en 1876
  • Elisha Gray, inventeur américain : inventeur du téléphone en 1876

Lire la suite...

1876 - Alexandre Graham Bell

Alexander_Graham_Bell.jpg Comment parler d'un réseau de télécommunications, sans évoquer le nom de celui qui est associé à l'invention du téléphone, support originel de ce qui allait devenir un siècle plus tard l'Internet ?

Né à Edimbourgen Ecosse, Alexandre Graham Bell est diplômé à l'âge de 14 ans du collège Royal de Edinburgh. Il mène ses premières études scientifiques sur le son à l'Académie de Elgin Weston House en 1864. Son père Alexander Mellville Bell a crée un système de langage pour les sourds-muets nommé la parole visble.

A partir de 1872, enseignant à Boston auprès de sourds-muets, il exerce comme professeur de physiologie vocale et il imagine un appareil servant à la transmission du son par l'électricité avec l'aide d'un jeune mécanicien nommé Thomas Watson.

Lire la suite...